Le 2.55 Chanel

Le 2.55 est à Chanel ce que le Kelly est à Hermès: son must-have ultilme. Créé en février 1955, le 2.55 est la petite révolution que Gabrielle Chanel apporte aux accessoires féminins.

Lassée des sacs qui ne se portent qu’à la main, la génialissime créatrice dessine un sac avec une bandouillère en chaîne gourmette dorée, tressée avec une lanière de cuir. Pour la forme losange matelassée, Gabrielle Chanel puise son inspiration à la fois dans les vestes à damiers des lads sur les champs de courses que sur le canapé en daim blond de son appartement du 31 rue Cambon.

Elle ajoute aussi une petite poche réservée au bâton de rouge à lèvres, et une poche secrète à l’arrière.

Jackie Kennedy et Elizabeth Taylor l’ont immédiatement adopté, et de nos jours il reste l’accessoire indispensable à toute garde-robe qui se respecte, qu’on soit une star hollywoodienne ou une simple mortelle.

Paillettes, raphia, vinyl, couleurs psychédéliques, rien n’est jamais assez fou pour revisiter LE grand classique de la maison Chanel.

Le 2.55 en chiffres: il faut 6 personnes pour le fabriquer, 10 heures de travail et 180 opérations de fabrication. Pour en acquérir un, comptez au minimum 1800 euros.

Jerome Dreyfuss
La marque Benetton